ProjetsFace au mur › Lia

LIA ROCHAS-PÀRIS©margotmontigny-2361.jpg

« Je considère chaque objet qui m'entoure comme étant porteur de sens selon le regard que chacun lui porte. Certains objets auront une valeur particulière à un moment donné et parfois, on s'en détache comme par enchantement. J'aime l'idée que les objets circulent de mains en mains. »

LIA ROCHAS-PÀRIS©margotmontigny-2467.jpg

Lia Rochas-Pàris

Le projet Shelves était au départ une proposition d'exposer des objets d'inspirations à des artistes contemporains. Au fil du temps, des installations proche d'expositions se sont établis sur cette structure. Parfois chez moi, dans mon intimité, parfois hors les murs. Face au Mur est une manière d'aborder les objets dans leur espace d'origine. C'est tout naturellement que j'ai choisi de les présenter sur l'étagère du projet Shelves. De gauche à droite :

  • Un vase ou en bois offert par mon amie Kim Berthier @levidegrenierduneparisienne

  • Le livre Masquerade de Saul Steinberg - les masques en cartons me fascinent. Avec Liv, nous en fabriquons souvent. J'aime l'idée de pouvoir créer à partir d'une matière aussi accessible.

  • Le jeu de cartes obliques de Brian Eno et Peter Schmidt - l'idée de l'aléatoire avec un côté absurde de chaque tirage me permet de relativiser certaines situations sans pour autant chercher des significations spirituelles (ça m'équilibre).

  • Une pyramide en cristal - je suis sensible aux énergies et la forme pyramidale m'a toujours attirée.

  • Une statue de Jeanne D'Arc - offerte par un voisin suite à un vide grenier, c'était soit chez nous, soit elle restait à la rue. Par empathie pour le symbole, je n'ai pas pu refuser.

  • Le livre Le café de R.W Fassbinder - mon père me l'avait offert quand je réalisais les romans-photos Le Café Matinal.

  • Un vase de Matagala Plantea - pour sa forme, moderne et désuète.

  • Le catalogue d'exposiiton Dada Africa - Les masques, le dadaïsme, une vaste source d'inspirations.

  • Un quartz rose - Les énergies protectrice que cette pierre dégage.

  • Un vase de 101 Copenhagen que ma mère m'a offert. J'aime l'idée d'un jeu d'équilibre.

  • Une vierge en porcelaine - héritée de ma grand-mère, cette vierge semble si fragile et douce, elle incarne la bonté et l'équilibre.

  • Des souliers de mon enfance - pour me souvenir tout le chemin parcouru jusque là.

  • Un vase chiné - l'anecdote de la trouvaille dans un vide-grenier du 14eme arrondissement, puis des échanges sur instagram avec une fille qui en connaissait l'origine.

  • Une amphore héritée de mes grands parents. J'ai mis beaucoup de temps à l'aprécier, aujourd'hui, elle fait partie intégrante de mon quotidien.

— Photos par Margot Montigny

 
LIA ROCHAS-PÀRIS©margotmontigny-2463.jpg
LIA ROCHAS-PÀRIS©margotmontigny-2464.jpg